Quoi de neuf ?

VERNISSAGE PHOTO de Paul Menville « BORDS DE MER »

Dans le cadre des onze mois, onze photographes et d’une saison photo à Toulouse, toute l’équipe du Cactus est heureuse de vous présenter l’exposition photo du mois d’octobre.
VERNISSAGE: Jeudi 8 octobre à partir de 19 heures du photographe Paul Menville et son expo intitulée : « Bords de mer »… Il nous dit :
« J’ai toujours photographié les bords de mer…
Dans ma jeunesse, je vivais dans une petite ville de province à une centaine de kilomètres de l’océan. Après les soirées du samedi soir, il nous arrivait fréquemment de partir pour finir la nuit sur une plage des Landes.
Nous restions là, couchés dans le creux de la dune, muets, face à l’océan, attendant en fumant notre clope, le spectacle du lever du jour sur la mer.
Je n’avais que mes yeux et mon imaginaire pour donner un cadre à ces paysages. Mais je pense que c’est là, qu’est né mon plaisir de photographier les bords de mer. J’ai appris la photo sur les plages rectilignes et sans fin de l’Afrique occidentale et je n’ai jamais cessé d’enrichir cette thématique.
Ces images ponctuent mon travail comme un fil conducteur qui relierait les évènements d’une vie. À chacune, je peux associer un visage, une rencontre, un voyage, une histoire. J’aime l’idée que la photographie soit aussi une écriture.
Ma photographie est une photographie de l’existence, celle qui nous file entre les doigts comme le sable des plages d’Afrique ou d’ailleurs. »

LES JAZZGOULES en concert dimanche 27 septembre

Apéro concert avec LES JAZZGOULES à partir de 19h30 jusqu’à 22h. Une batterie aujourd’hui absente et une amplification minimaliste pour distiller  des reprises légères et jouissives! Juke box fury live!

QUI S’Y FROTTE S’Y PIQUE!

 

APACHE COLLECTIVE IMPACT en concert

Apéro concert dimanche 13 septembre avec APACHE COLLECTIVE IMPACT à partir de 19h30 jusqu’à 22H.

Apache Collective Impact est un groupe d’amis qui aiment partager toutes leurs émotions à travers le Blues, le Rythm’n Blues, la Soul et le Groove.

Cette fois ci, en trio acoustique autour de Jérome Cotte (chant, guitare) il y aura Rémi Mouillerac (guitare, choeurs) et Véronique Dubuisson (chœurs, percus)

Que du bonheur !!!

LUCKY SO en concert dimanche 30 août à partir de 19h30….22h

LUCKY SO propose une SOUL FOLK qui se nourrie de JAZZ, de POP, de BLUES, FUNK ou encore de REGGAE pour créer une ambiance colorée ou se croisent au détour des vagues de la cote ouest et des cafés boisés New-yorkais, les ruelles escarpées de la ville rose et les alligators du bayou Parisien.
Il est question de voyage, de remise en question, de sentiments, de rêverie, d’histoires du quotidien ou de déclarations qui sont autant de bouteilles à la mer. Univers, dans lequel les timbres de guitares classiques, folks, électriques se marient avec les wurly, orgues, choeurs, basses et batteries et autres percussions pour distiller un alambique vintage et lumineux.

 

vernissage photo de l’expo « INTEMPORELLE FÉMININ » de Cédric Blanchoin Kazart

Cedric Blanchoin Kazart nous invite à l’ Intemporelle féminin..

Vision féminine..un sujet soumis à toutes les interprétations..
Voila ici une vision personnelle sur la beauté, la grâce et la force de l intemporelle féminin..
Tantôt exposée dans un lieu déserté, ou au grès d un instant magique, déesses sublimées et fantasmées..
En couleur ou monochrome..sensuelle et forte à la fois..

Start 19h!

GRABOWSKI en concert dimanche 23 août

Bon, il faut le dire tout net, les chansons de Grabowski sont irrémédiablement ancrées dans le 20 ème siècle, on y retrouve de vieux bistrots toulousains, de longues routes sinueuses bordées de platanes qui mènent directement à Pentecôtavic sans espoir de retour, les chanteurs à guitare même un peu usagés ont encore leur petit succès, les phrases ne sont pas encore ponctuées de « Du coup » . Bref, on est parti pour un concert de chansons passéistes, mais, ô combien, apéritives ! 

Début des festivités : 19h30

ORCIVAL en concert dimanche 16 août

Apéro concert avec ORCIVAL à partir de 19h30

« Seul en scène, ORCIVAL vous embarque dans un voyage intemporel. Armé de ses guitares, il oscille entre blues et musique du monde, entre chants et morceaux instrumentaux. Les instruments en bois, l’inspiration puisée dans les forêts, les montagnes et les voyages côtoient des rythmiques électroniques venant de la ville et du bitume. Nature et culture urbaine se rejoignent pour former une musique cosmopolite, actuelle et généreuse. «Lire la suite…

« les saisons d’être font leur show » d’été

Mercredi 5 août à partir de 19h30 au Cactus mais en terrasse, plusieurs mini scènettes jouées par l’association « les saisons d’être ». Venez rire ou pleurer qui sait, avec Jean Luc, le maitre de cérémonie, on ne sait jamais…

Entrée libre

JEFF ZIMA en concert le dimanche 9 août

JEFF ZIMA en concert le dimanche 9 août à partir de 19h30
C’est dans les rues de New Orleans qu’il « s’est fait les dents » et pendant plusieurs années il a sillonné les routes de la ligne New Orleans – Chicago, jouant dans les rues de nombreuses villes dont Greenville (Mississippi), Helena (Arkansas) et Memphis (Tennessee). Il a débarqué en France en 1990 avec le groupe PIGMEAT et tout au long des années 90 a participé à plusieurs formations de qualité : THE GLORY HOGS, PIG MAMA ou SPITBALL JONES AND THE BACKWASH BLUES BAND. Au tournant des années 2010, un passeport français en poche, la tête pleine de chanson française et la révolte au ventre, Jeff se met à écrire son Blues contestataire en français; ses deux derniers albums, « Blues divers » et « Conversation avec le Blues » en sont le résultat saisissant.

Depuis son arrivée en 1990, Jeff s’est taillé une place un peu à part dans le paysage musical français : il chante en anglais mais mélange les styles d’une façon déconcertante, inqualifiable; il chante aussi en français mais ses compositions font partie de l’univers du Blues et non pas de la chanson française. Et c’est un pyromane sur scène, ses concerts bourrés d’humour laissent une large place à un jeu de guitare époustouflant de swing et de dextérité. Avec des centaines de chansons de tous styles de New Orleans à Chicago en passant par la forêt de la Grésigne, de Bessie Smith à George Brassens et de Elmore James à Boby Lapointe, Jeff ZIMA nous fait respirer son blues avec une passion dévorante.