Concerts

JEFF ZIMA en concert le dimanche 9 août

JEFF ZIMA en concert le dimanche 9 août à partir de 19h30
C’est dans les rues de New Orleans qu’il « s’est fait les dents » et pendant plusieurs années il a sillonné les routes de la ligne New Orleans – Chicago, jouant dans les rues de nombreuses villes dont Greenville (Mississippi), Helena (Arkansas) et Memphis (Tennessee). Il a débarqué en France en 1990 avec le groupe PIGMEAT et tout au long des années 90 a participé à plusieurs formations de qualité : THE GLORY HOGS, PIG MAMA ou SPITBALL JONES AND THE BACKWASH BLUES BAND. Au tournant des années 2010, un passeport français en poche, la tête pleine de chanson française et la révolte au ventre, Jeff se met à écrire son Blues contestataire en français; ses deux derniers albums, « Blues divers » et « Conversation avec le Blues » en sont le résultat saisissant.

Depuis son arrivée en 1990, Jeff s’est taillé une place un peu à part dans le paysage musical français : il chante en anglais mais mélange les styles d’une façon déconcertante, inqualifiable; il chante aussi en français mais ses compositions font partie de l’univers du Blues et non pas de la chanson française. Et c’est un pyromane sur scène, ses concerts bourrés d’humour laissent une large place à un jeu de guitare époustouflant de swing et de dextérité. Avec des centaines de chansons de tous styles de New Orleans à Chicago en passant par la forêt de la Grésigne, de Bessie Smith à George Brassens et de Elmore James à Boby Lapointe, Jeff ZIMA nous fait respirer son blues avec une passion dévorante.

MICKAËL MAZALEYRAT en concert dimanche 2 août

 Apéro concert à partir de 19h30 jusqu’à 22h. « 

C’est pas du réchauffé » Ancien cuisinier, Mickaël Mazaleyrat a gardé le goût des épices, des mélanges et de la friture. Luthier-horloger et dévoreur d’harmonica, chanteur et compositeur, il a longtemps joué dans le groupe de blues les Mannish Boys et se produit au sein du duo Weeping Widows. Récemment, ce musicien gourmand sinon toqué, a présenté au public un premier album solo tout à fait polyglotte et au titre rabelaisien qui lui va bien : « Gargantuesque ». Les morceaux qu’on y trouve ont de la cuisse, du muscle et de la tripe ; on le boit, on le trait jusqu’à la dernière goutte.

mazaleyrat

 

RÉMI MOUILLERAC en concert dimanche 26 juillet

Apéro concert à partir de 19h30 jusqu’à 22h avec RÉMI MOUILLERAC

Premières scènes à 13 ans et ½ !!

Guitariste chanteur apprécié et respecté de la région toulousaine, certains disent qu’il aurait vingt cinq doigts !!!

Quarante ans de parcours avec des groupes de styles très différents : le rock à ses débuts avec Pop Scriptum, puis successivement le blues avec Ray Nicoletta, la biguine Zaïroise avec « Lokolé Mbunda » le reggae avec « Compilation » le ska Africain avec les « Carottes Rappées » la funk, ainsi que le raï notamment avec une des stars du genre à savoir Cheb Khaled. Il participe également à divers enregistrements d’albums avec Art Mengo, Jean Pierre Mader, Pad Noise ainsi qu’avec « 100% MOTIVÉS » (Zebda) en tant qu’arrangeur et interprète. Autour de textes de Patrick Raynal « Rouge Sumac » un album aux influences blues, jazz, rock.

Il est aussi auteur compositeur interprète de ses propres œuvres notamment avec Big Oued, Rémi Loïs, a également fait un long passage dans les Grandes Bouches, en duo également avec sa sœur (Boudu Les Cop’s), duo de guitare avec Laurent Lilo Limeul « From Wood & Stone », a rejoint récemment « Rue Rouge » (rock Français). Son amour du blues l’amène aujourd’hui à prendre la route avec les « Weeping Widows » ainsi qu’avec les « Cop’Sisters » où se mélangent les voix pour le plus grand bonheur des oreilles.

https://www.youtube.com/watch?v=7ZgbTq9Rinc

Lire la suite…

HILTON JOHN en concert dimanche 19 juillet à partir de 19h30

Laisse ta ceinture détachée… direction le fin fond du désert, dans l’ouest américain.
La radio joue fort et le soleil tape sur le cuir des fauteuils, le prochain motel est encore loin… Au volant, c’est HILTON JOHN, t’es en sécurité… Sit back, relax… y’a du whisky dans la boite à gants, tu peux taper dedans.
On va traverser les collines et les plaines sauvages, les aiguilles rocheuses et quelques villes aux bars enfumés… et on fera des rencontres, parce qu’il y a qu’ça qui compte.
La musique ? Elle sera toujours là, que tu le veuilles ou non. Un mélange de blues et de folk…du genre qui te met les poils et te colle au plafond.
Des histoires ? Tu en auras à raconter, crois-moi. Et tu voudras repartir sur la route. Car on se lasse jamais du voyage….

MARCEL DORCEL et son orchestre de merde en concert le dimanche 12 juillet

Après ces longs mois d’absence, la vie reprend enfin son cours et le Cactus fait à nouveau des concerts! Pour la sécurité de tous, n’oubliez ni vos masques, ni les gestes barrières!

Marcel Dorcel et son orchestre de m..» revisite les standards de la chanson avec une fraîcheur qui n’échappera pas aux plus fins amateurs de la provocation. Oreilles chastes et tympans rétifs à toute forme d’humour noir s’abstenir. Nico, Guin’s et Zébu décapent au vitriol. Rabelais, Sade, Brassens, Cavanna et Stravinsky doivent se gondoler sur leur nuage en entendant ces cancres d’élite atomiser les tabous. À la fin de chaque chanson on se demande comment ils pourront aller plus loin à la prochaine. Mais ils y vont avec un tel naturel qu’après les premiers instants d’effroi on se laisse encanailler, le rouge aux joues et la banane en bandoulière. Si «le rire est le propre de l’homme», avec Marcel Dorcel ça récure et ça fait du bien. Ça nettoie les âmes et ça ne se trompe pas de camp.
marcel dorcel

DON JOE RODEO COMBO en concert dimanche 15 mars

Apéro concert à partir de 19h30 avec ce presque trio puisqu’ils sont 4 aujourd’hui. Créé fin 2013 à Toulouse autour du chanteur-guitariste d’Indian Ghost (Don Joe) et de deux frères ex-Lucky Jungle Kids et Figues de Barbarie (Laurent et Xavier Olivaud, depuis remplacé par notre adoré Alain Tomat) les Don Joe Rodeo Combo ont la chance d’avoir recruté une chanteuse: Lalie Galie !

 Le projet est limpide et limite conceptuel puisqu’il s’agit de perpétuer une certaine tradition du Rock français…en français. Les influences de base sont volontairement évidentes et assumées : Bijou et Dogs semblent bien être les deux mamelles nourricières au sein desquelles le DJRC puise son inspiration…Les chansons sont délibérément courtes et construites selon le schéma révolutionnaire couplet – refrain et les paroles évoquent des sujets aussi essentiels que la nécessité de dormir la nuit – et non de mentir (La Nuit Je Dors), l’état de santé du Rock (Le Rock Est Mort), l’incroyable fatuité de certains manieurs de platines (French Touch Pipi) ou bien la nostalgie d’une époque où l’Empire du Bien n’avait pas encore déployé toute sa capacité de nuisance ( Les Voitures Etaient Belles).

Lire la suite…

WINDER DUO en concert dimanche 8 mars

Apéro concert à partir de 19h30 avec Winder duo. Créé en 2011 le duo se singularise par son approche atypique du post punk et du trip hop. Il revendique des influences telles que Siouxsie, B52’S, Massiv Attack… Winder, c’est Rachel et Fredd débordant d’une énergie communicative, mêlant deux guitares cisaillantes et vénéneuses, deux voix mélodieuses et entêtantes sur des rythmes syncopés.

JEFF ZIMA en concert le dimanche 1 mars

JEFF ZIMA en concert le dimanche 1er mars à partir de 19h30
C’est dans les rues de New Orleans qu’il « s’est fait les dents » et pendant plusieurs années il a sillonné les routes de la ligne New Orleans – Chicago, jouant dans les rues de nombreuses villes dont Greenville (Mississippi), Helena (Arkansas) et Memphis (Tennessee). Il a débarqué en France en 1990 avec le groupe PIGMEAT et tout au long des années 90 a participé à plusieurs formations de qualité : THE GLORY HOGS, PIG MAMA ou SPITBALL JONES AND THE BACKWASH BLUES BAND. Au tournant des années 2010, un passeport français en poche, la tête pleine de chanson française et la révolte au ventre, Jeff se met à écrire son Blues contestataire en français; ses deux derniers albums, « Blues divers » et « Conversation avec le Blues » en sont le résultat saisissant.

Depuis son arrivée en 1990, Jeff s’est taillé une place un peu à part dans le paysage musical français : il chante en anglais mais mélange les styles d’une façon déconcertante, inqualifiable; il chante aussi en français mais ses compositions font partie de l’univers du Blues et non pas de la chanson française. Et c’est un pyromane sur scène, ses concerts bourrés d’humour laissent une large place à un jeu de guitare époustouflant de swing et de dextérité. Avec des centaines de chansons de tous styles de New Orleans à Chicago en passant par la forêt de la Grésigne, de Bessie Smith à George Brassens et de Elmore James à Boby Lapointe, Jeff ZIMA nous fait respirer son blues avec une passion dévorante.

Karpouzi mon amour en concert dimanche 23 février

Apéro concert à partir de 19h30 avec KARPOUZI mon amour.

Mélange explosif de musique Grecque et de surf rock dans une ambiance des années 1960. «Karpouzi Mon Amour» vous propose un voyage musical effervescent Des tavernes d’Athènes aux sables du Moyen-Orient en passant par une boîte de nuit Californienne.
Ce quatuor toulousain distille une musique authentique, énergique et généreuse qui parle au cœur, aux jambes et aux oreilles.  YAMAS !

 

« Karpouzi » = la pastèque en grec