Vernissages

VERNISSAGE PHOTO de Hans Marty ‘ Laissez nous Raver ‘ jeudi 7 juillet

Dans le cadre des 11 mois 11 photographes et de la saison photo 2022, le Cactus a le plaisir de vous annoncer l’expo photo : Laissez nous ‘ Raver ’de HANS MARTY :

Entre Street Photo et photographie humaniste, portrait d’ une jeunesse en 2020 dans les rues de Toulouse …

Le vernissage aura lieu le jeudi 7 juillet à partir de 19h30

 

Vernissage photo « BUVEZ MES PAROLES » de Christelle Richard-Dauphinot jeudi 2 juin

Vernissage photo à partir de 19h30.

L’exposition BUVEZ MES PAROLES est un concept artistique : interférence entre poèmes et images,

Appréhension plasticienne du lieu, goût pour les détournements, choix des formats, parti pris de l’accrochage. Se crée un quiproquo qui troublillonne le sempiternel accrochage de quatorze tirages photo au bar le Cactus.

Ce sera « de la poésie avant toute chose ».

Les images n’ont qu’à bien (se) tenir.

 

VERNISSAGE photo de LAU de MELS « Pellicule sensible » le jeudi 5 mai

Vernissage photo à partir de 19h le jeudi 5 mai 2022. Lau de Mels nous dit :

 » Comme autant de fragments de la banalité des intérieurs qui nous entourent, « PELLICULE SENSIBLE » se décline en 14 natures mortes contemporaines.

A travers ces peintures photographiques, il y a la volonté de mettre au jour la poésie du quotidien qui émane de l’ordinaire des choses que sont notamment les tables, les chaises, les tasses de café sur les nappes cirées.

Lau de Mels est titulaire du DNSEP (École des Beaux-Arts de Toulouse). Photographe, vidéaste et plasticienne, elle vit et travaille à Toulouse.

 

VERNISSAGE PHOTO de THIBAULT RAKOTOFIRINGA :  » A la découverte du nouveau monde »

 

Dans le cadre des onze mois, onze photographes, Le Collectif Photo du Cactus a le plaisir de vous annoncer l’exposition du mois d’avril de Thibault Rakotofiringa : » À la découverte du Nouveau Monde »
 Le vernissage aura lieu le  jeudi 7 avril à partir de 19h. Le photographe nous dit :

« Une traversée des Etats Unis où durant trois mois, j’ai voyagé de la côte Est à la côte Ouest au cœur de cette scène de cinéma géante, faite de clichés qui ont bercé mon enfance et mon adolescence à travers films et séries. Au fil des visites, j’ai pu développer un style qui m’est propre, et l’adapter selon les décors qui s’offraient à moi. »

Cette exposition est une invitation au voyage, reflet de mon regard sur le « Nouveau Monde ».

Vernissage photo le jeudi 3 mars 2022

Dans la cadre des 11 mois, 11 photographes, le Collectif Cactus Photo a le plaisir de vous annoncer l’exposition photo du mois de mars 2022 du photographe CORENTIN GRINDEL: » Des routes »

Le vernissage aura lieu le jeudi 3 mars à 19 heures; en mise en bouche un texte de Corentin :

Partir, c’est s’offrir un mouvement. C’est une peur et une joie, c’est prendre le risque de se perdre et pourtant le souhaiter, pour se retrouver ailleurs.

Je célèbre le vagabondage qui est sans but, qui ne se trouve que de fausses excuses pour exister. On se met en marche, on se laisse guider par le tracé des arbres, les virages curieux, les noms de villages absurdes et les cols ouverts sur le monde.

Cadrer un sac à dos qui donne sur les Pyrénées, un banc mélancolique sous la pluie de Suède, c’est la tentative de fabriquer une poésie qui aurait le pouvoir de transmettre un état d’errance et d’offrir à qui le souhaite, un voyage en lui-même.

Au printemps, je prends la route à pied, à moto, en voiture. Mes voyages sont des chutes. Mes errances sont la perte, nécessaire aux nouvelles floraisons.

 

 

 

 

Vernissage photo de Patrice Godenzi « l’instant multiple »

Vernissage photo le jeudi 3 février à partir de 19h00. Le Collectif du Cactus a le plaisir de vous présenter l’exposition photo de Patrice Godenzi pour le mois de février 2022.
« Chaque élément de l’univers possède une fréquence vibratoire.  Nous-mêmes vibrons à une certaine fréquence. Nous la percevons, par nos sens et par notre intuition. Or, cette perception reste intime et subjective, elle a des contours mal définis. Capter son image ne peut se faire figurativement mais en fixant l’aura ondulatoire des sujets. Au travers de ses diverses expérimentations passant par des mouvements imposés à son reflex numérique et (ou) en marchant vers le sujet photographié Patrice Godenzi capte dans un instant de vie les émanations énergétiques de ses sujets. Son approche du temps est plus verticale que linéaire, comme un paradigme, l’instant se décline, se fragmente, se déploie, dévoile ses vibrations, ses sonorités… contenant le passé le présent et l’avenir et nous montre « ce qui est là mais que nous ne voyons pas forcément. »

Vernissage photo « NARRATION » le jeudi 6 janvier de Jérome Darnault

Dans le cadre des onze mois, onze photographes, Le Collectif Photo Du Cactus a le plaisir de vous annoncer l’exposition photo du mois de janvier 2022 du photographe Jérôme Darnault
Narration…

Une ouverture, appel à s’aventurer sur un sentier inconnu, découverte d’un univers où s’immerger.

Se laisser porter par ses émotions, se laisser faire et aller. Les yeux comme guides. Les sentiments comme ligne de vie, le long d’une promenade que l’on connaissait en fait déjà, sans le savoir.

VERNISSAGE PHOTO de Paul Menville « Sur la route »

Dans le cadre des Onze mois, Onze photographes, le Collectif Photo du Cactus a le plaisir de vous annoncer l’exposition du mois de décembre du photographe Paul Menville: « SUR LA ROUTE ».
Le Vernissage aura lieu le jeudi 2 décembre 2021 à 19 heures au Cactus 13 Boulevard Lascrosses 31000 Toulouse.

 

« Une destination n’est jamais un lieu mais une nouvelle façon de voir les choses. »

Henry Miller

Paul Menville nous dit :

« Les lumières du péage dans la nuit, puis les lignes de fuite, discontinues, blanches, qui t’indiquent de foncer vers un horizon mordoré. La route défile à toute allure, granuleuse et noire dans les phares. Partir dans la nuit, rouler jusqu’au petit jour. La chaleur d’une tasse de café à l’aire des voyageurs, avec ses néons jaunes et rouge qui barbouillent la nuit. Le voyage reste pour moi synonyme de liberté .

J’ai pris ces photographies lors d’un périple à travers la France mais cela aurait pu être n’importe où.

 

Dès les premiers kilomètres, mes perceptions se modifient. Certaines lignes se font plus nettes, d’autres se brouillent ou se distordent, me portant vers un ailleurs entre fantasme et réalité.

Des lieux communs photographiés, surgissent des couleurs… parfois, une impression de fête.

À travers la vitre, les lumières s’allument ou s’éteignent.

Mes repères s’élargissent. L’horizon se fait proche ou lointain…  Mon esprit s’ouvre à un autre monde, différent.

Mon regard cherche l’autre, celui que je croise, qui me ressemble… ou pas, mais que je suis, par désir d’en savoir plus … sur eux, sur moi ? »