Vernissage photo « HALLALI » de STEFANO le jeudi 6 février

Vernissage photo à partir de 19h de STEFANO qui nous parle ainsi :

«  »Ha la ly »… « Haler » pour exciter, « à lui » pour le, la suivre sans faiblir. Signe de l’animal poursuivi aux abois, auparavant au son du cor, désigner sa mise à mort… Cette série date de 2013, réalisée en forêt de Grésigne entre les vallées de l’Aveyron, de la Vère et du Cérou. D’opportunisme et de passe-droit accompagné de mon papy Rolleiflex, ce dernier m’ouvrit les accès le temps d’une journée. Accès à une foret domaniale certes publique mais où les indiscrétions extérieures qui figeraient gênent le long de ces kilomètres parcourus. Gêne d’autant plus croissante qu’au-delà de la mise à mort, la curée elle, se pratique normalement, bien loin des regards inconnus. J’ai longtemps laissé de côté cette série. Je trouvais au sujet un parallèle criant à notre société actuelle sans en souhaiter le murissement. Son exposition n’est du coup pas le meilleur des signes sur cette vue métaphorique. Volontairement, elle est exposée de la mise à mort aux premières heures du jour. Elle impose ainsi la finalité première ; accompagnée d’épuisement, souffrances, où l’endurance est mise à rude épreuve. Le plus souvent pour aboutir à la mort. Les apparats, belles tenues, communications associées sont à leur juste titre et place à la fin en tant que forme. Ils ne peuvent plus servir le discours à contrario du fond et des faits. Tels qu’ils sont… « Halali », en son du cor, pour notre propre réveil.